Catégories

Ou de ne pas se faire tatouer ?

Ou de ne pas se faire tatouer ?

Bien qu’ils soient décoratifs pour la peau, les tatouages peuvent devenir moches avec le temps. Ce risque est plus imminent si vous le faites au mauvais endroit. Il est donc important de connaître les parties du corps où il ne faut pas se faire tatouer.

Les parties les plus douloureuses à éviter

Les tatouages ne sont pas toujours effectués pour le plaisir ou la mode. Très souvent, ils sont symboliques et représentent beaucoup à nos yeux. L’importance ou le symbolisme du tatouage n’est tout de même pas une raison pour le faire n’importe où. En effet, certaines parties du corps comprennent de nombreuses terminaisons nerveuses. Ce qui fait d’elles des endroits hautement sensibles. Cette grande sensibilité fait que ces endroits peuvent vous faire très mal pendant une longue période. Au pire des cas, vous aurez une blessure qui prendra un temps fou pour se cicatriser. Nul besoin de mentionner que ces parties pourraient devenir moches à cause d’un besoin viscéral d’y faire un tatouage. Ces endroits sont ainsi à éviter pour un tatouage si vous voulez garder votre peau belle et soigneuse. Il s’agit :

A lire aussi : Massage aux pierres chaudes : bienfaits et techniques pour la relaxation

  • des pieds ;
  • A lire aussi : Les secrets d'une routine beauté parfaite

  • des chevilles;
  • des coudes ;
  • des genoux
  • des avants-bras ;
  • de la colonne vertébrale ;
  • des poignets ;
  • des oreilles ;
  • du torse;
  • des doigts ;
  • des paumes de la mains ;
  • des aisselleset
  • du pubis.

Comme vous pouvez le constater, ces parties du corps ont des nombreuses terminaisons nerveuses. Même si ce n’est pas le cas pour certaines parties, il faut dire que la peau y est très sensible.

Les autres endroits où il ne faut pas faire de tatouage

La douleur n’est pas la seule raison pour laquelle il faut éviter de faire un tatouage à certains endroits. Le corps lui-même présente des caractéristiques à certaines parties qu’il est bien de prendre en compte. Si vous souhaitez faire un nouveau tatouage, il est bien de prendre en compte les parties susceptibles de prendre du volume. Chez les hommes, il y a les biceps qui peuvent prendre du volume et rendre votre tatouage moche. Du côté de la femme, il est bien de prendre en compte la maternité avant de faire un nouveau tatouage. Faire un tatouage sur le ventre ou toutes les parties susceptibles de prendre du volume pendant que vous êtes enceinte est à éviter. Vous devrez donc faire attention aux différentes parties qui ne sont pas favorables pour choisir les parties favorables qui font moins mal.

Les endroits les moins douloureux

Il est indéniable que le tatouage fait mal pendant et après l’avoir fait. Néanmoins, certaines parties du corps ont le bénéfice de faire moins mal. La présence de muscle ou l’anatomie à ces endroits est alors favorable pour un tatouage.

  • Le brasabsorbe mieux les douleurs de l’aiguille de tatouage.
  • Les molletset fessiers restent moins douloureux à cause de leur capacité d’accumulation de la graisse.
  • Les cuissesprésentent une grande quantité de muscle pour réduire les douleurs.
  • Les épaulesrestent un bon endroit pour un tatouage. Cependant, il faut éviter que le tatouage s’étende jusqu’à la partie supérieure des omoplates.
  • Le haut du dosest également moins sensible aux douleurs.

Le symbolisme de votre tatouage peut avoir un rapport direct avec l’endroit où vous souhaitez le faire. Veillez tout de même à ce que cet endroit soit idéal pour un tatouage.

Les risques liés à la santé et à l’hygiène en cas de tatouage

Si le tatouage est considéré comme un art, il nécessite toutefois une grande hygiène. L’encre injectée sous la peau peut entraîner des problèmes de santé s’il y a une contamination à travers l’aiguille du tatoueur.

Les risques sont nombreux et peuvent être graves :
• Le VIH : Virus d’Immunodéficience Humaine qui provoque le Sida.
• L’hépatite B : l’infection chronique peut entraîner un cancer du foie, une cirrhose ou encore une insuffisance hépatique.
• L’introduction de bactéries, virus et champignons qui peuvent causer des infections cutanées (abcès) et même se propager dans l’organisme en causant des maladies plus graves.

Pensez à bien choisir votre salon avec soin en vérifiant que celui-ci respecte bien les règles d’hygiène. Il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions nécessaires au tatoueur concernant son matériel, sa technique ainsi que les produits utilisés.

Si vous êtes sujet à certaines pathologies ou traitements médicamenteux particuliers tels que le diabète, l’hypertension artérielle ou des affections cardiaques, nous recommandons vivement de consulter votre médecin avant toute réalisation de tatouage afin qu’il puisse vous donner toutes les informations sur les précautions sanitaires indispensables pour éviter tout risque infectieux.

Pensez à être vigilant(e) quant aux conditions sanitaires et hygiéniques lorsqu’on envisage un tatouage.

Les précautions à prendre avant, pendant et après la réalisation d’un tatouage

Si vous prenez la décision de réaliser un tatouage, assurez-vous que votre peau soit en bonne santé et propre pour réduire le risque d’infection. Évitez toute exposition prolongée au soleil ou à une source de chaleur intense car cela peut altérer l’état de votre peau.

Pendant la réalisation du tatouage, veillez à ce que le tatoueur respecte toutes les règles d’hygiène pour éviter tout risque infectieux. Assurez-vous aussi qu’il utilise des aiguilles neuves et stériles ainsi que des encres spéciales qui ont été approuvées par les autorités sanitaires compétentes.

Après avoir réalisé votre tatouage, maintenez-le bien couvert pendant quelques heures avec un pansement afin de le protéger contre toute infection éventuelle. Nettoyez régulièrement la zone tatouée avec une solution antiseptique douce et appliquez ensuite une crème hydratante afin de favoriser la guérison rapide.

Il est aussi recommandé d’éviter toute exposition prolongée au soleil ou dans l’eau durant les premiers jours après le tatouage afin d’éviter une inflammation inutile qui pourrait ralentir le processus naturel de guérison.

En suivant ces précautions avant, pendant et après la réalisation du tatouage, vous pouvez minimiser considérablement les risques liés aux infections cutanées tout en garantissant une belle réussite artistique. Un bon choix ne serait pas seulement basé sur son aspect visuel, mais aussi sur une prise de décision consciente et responsable.

Articles similaires

Lire aussi x